Les 7 dernières paroles de Jésus sur la croix

En pleine agonie physique, spirituelle et émotionnelle, Jésus a été exemplaire en tout point. Nous voyons à travers ses 7 dernières paroles sur la croix comment Il a manifesté l’amour, la compassion, la sollicitude, l’obéissance et la foi sans commune mesure, et jusqu’au bout. Dans Son humanité, Jésus nous a parfaitement rachetés de nos fautes par la souffrance et l’obéissance. Voyons ensemble la profondeur des paroles de Jésus sur la croix. Regardez la vidéo et/ou lisez le résumé ci-dessous:

Play Video

1.Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. (Luc 23:34)

Là, pendu sur la croix. Ses premières paroles n’étaient pas de se plaindre, n’étaient pas de Se lamenter, mais de demander le pardon pour les gens qui l’avaient mis sur la croix. 

Ils ne savaient pas qu’ils étaient en train de crucifier Celui qui était leur bienfaiteur suprême. Ils ne savaient surtout pas qu’Il était la Parole qui s’était faite chair. Ils ne savaient surtout pas que c’était par Lui qu’ils étaient venus à l’existence, que tout ce qui avait été créé avait été créé par Lui et que rien n’avait été créé sans Lui.

2. Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. (Luc 23:53)

Jésus a été crucifié entre deux voleurs. Les deux se moquaient de Lui et l’un d’eux l’insultait.

Luc 23:39 

39 L’un des malfaiteurs crucifiés avec lui l’insultait en disant: «Si tu es le Messie, sauve-toi toi-même, et nous avec toi!» 40 Mais l’autre le reprenait et disait: «N’as-tu aucune crainte de Dieu, toi qui subis la même condamnation? 41 Pour nous, ce n’est que justice, puisque nous recevons ce qu’ont mérité nos actes, mais celui-ci n’a rien fait de mal.» 42 Et il dit à Jésus: «[Seigneur,] souviens-toi de moi quand tu viendras régner.» 43 Jésus lui répondit: «Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.»

Vous imaginez l’humiliation? Même les voleurs se moquaient de Lui. Mais le deuxième voleur s’est visiblement repenti puisqu’il a reconnu que contrairement à eux, Jésus était innocent et qu’Il était roi.

Ce que les chefs religieux ne voyaient pas un voleur était capable de voir. Et qu’a fait Jésus? Il a pardonné à ce voleur! Extraordinaire Jésus!

Et à chaque fois, nous Le voyons agir comme si Lui-même ne ressentait rien. Pourtant, Il était là dans Sa détresse et Il pouvait encore regarder un pécheur qui se repent et

lui dire “Je te sauve”!

NE MANQUEZ PAS NOTRE PROCHAIN EVENEMENT!

3. Jésus vit sa mère et, près d’elle, le disciple qu’il aimait. Il dit à sa mère: «Femme, voici ton fils.» (Jean 19:26)

Jean 19

25 Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère, la sœur de sa mère, Marie la femme de Clopas et Marie de Magdala. 26 Jésus vit sa mère et, près d’elle, le disciple qu’il aimait. Il dit à sa mère: «Femme, voici ton fils.» 27 Puis il dit au disciple: «Voici ta mère.» Dès ce moment-là, le disciple la prit chez lui.

Nous ne pouvons qu’être émerveillés par le Seigneur. Jésus a senti la douleur. de Sa mère.Le même qui, peu de temps auparavant, était en train de transpirer du sang à cause de ce qu’Il allait vivre et en plein milieu de l’agonie, Il est encore en mesure de regarder Sa mère et de la confier à l’apôtre Jean.

4. Eloï, Eloï, lama sabachthani?» – ce qui signifie: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? (Marc 15:34)

Le péché de tous est venu sur Lui. Il a porté nos péchés. Tout est venu sur Lui, là sur cette croix! Et Dieu, qui est un Dieu saint, ne peut pas contempler le péché, donc Il s’est séparé de Lui. 

Il a vécu une douleur terrifiante d’être séparé du Père. Abandonné! La peine de l’abandon! Pensez à la douleur la plus aiguë que vous avez vécue quand vous avez été séparé de quelqu’un, quelqu’un vous a quitté ou quelqu’un de très proche vous a abandonné.Ce que vous avez senti comme peine, comme douleur n’est rien à côté de ce que Jésus a ressenti lorsque, pour la toute première fois, de toute éternité, Il était séparé du Père. 

C’est pour cela que nous devons comprendre que nous ne sommes pas pardonnés parce que nous demandons pardon. Nous sommes pardonnés parce que Jésus a payé le prix pour que ne puissions recevoir le pardon.

5. J’ai soif.(Jean 19:28)

Et là nous sentons Son humanité. Pour tous ceux qui pensaient que c’était une partie de plaisir pour Lui, que parce qu’il était Dieu ça ne Lui a rien coûté, Il dit cette petite phrase: “J’ai soif”.

Cette dimension est particulièrement importante parce que s’Il n’était pas venu comme un homme, Il n’aurait pas pu nous sauver. Son sacrifice n’aurait pas satisfait aux exigences de la justice parce que c’est un homme qui avait péché. Il fallait que ce soit un homme qui paye pour le péché.

6. Tout est accompli. (Jean 19:3)

Et Romains 3:23 nous dit ceci:

“…tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, et ils sont gratuitement déclarés justes par sa grâce, par le moyen de la libération qui se trouve en Jésus-Christ. Ecoutez attentivement! Verset 25 ” C’est lui que Dieu a destiné à être par son sang une victime expiatoire pour ceux qui croiraient en Lui.”

C’est Lui que Dieu a destiné à porter les péchés de tous, et à apporter le salut pour tous, à verser Son sang pour que les autres puissent être pardonnés. Avec toutes les opérations qui se sont produites spirituellement pendant qu’Il était sur la croix, Jésus savait que la fin était venue et a alors déclaré “tout est accompli”.

7. Père, je remets mon esprit entre tes mains (Luc 23:46)

La première chose qu’Il a dite sur la croix, c’était de s’adresser au Père pour demander le

pardon pour les gens. La dernière chose qu’Il a dite sur la croix, c’était de S’adresser au Père pour Lui remettre Son Esprit.

Et cela nous amène à réfléchir sur un certain nombre de choses. C’est que Jésus avait le choix de mourir! “Je Te remets mon esprit” et Il expira. En d’autres termes, s’Il avait décidé de garder Son esprit, Il serait resté en vie. Il a choisi.

Dans Jean 10: 14 à 18, Il dit clairement que personne ne Lui prend Sa vie, c’est Lui qui la donne.

Jean 10:17-18

 Le Père m’aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre ensuite. 18 Personne ne me l’enlève, mais je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de la reprendre. Tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père.»

Et ça règle pour nous beaucoup de problèmes que les gens ont en disant: “Qui a tué Jésus?” En fait, la mort de Jésus n’était pas un meurtre, c’était un sacrifice.

Notez ceci, Il dit: “Entre Tes mains je remets Mon esprit.” Il a quitté cette terre en exprimant Sa foi dans le Père, Sa confiance dans le Père, que les choses allaient se passer comme convenu. Là, Il Lui remettait Son esprit; Il ne pouvait rien pour Lui-même, à ce stade. Non seulement Il avait laissé de côté les attributs de Sa divinité, en venant sur terre.

Maintenant, même la vie sur terre, Il s’en sépare. Il devient complètement dépendant du Père. Il fera de Lui ce qu’Il voudra. “Je remets mon esprit, entre tes mains.” Et là, à partir de maintenant, tout dépend du Saint Esprit. Il s’est mis dans un état où Il ne pouvait rien pour Lui-même. Rien! Parce que la Parole de Dieu nous dit que c’est le Saint Esprit qui l’a ressuscité. Jésus avait une confiance totale dans le Père! Totale!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez votre cadeau!

Luc 23:34
Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.
Luc 23:53
Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.
Jean 19:26
Jésus vit sa mère et, près d’elle, le disciple qu’il aimait. Il dit à sa mère: «Femme, voici ton fils.»
Marc 15:34
Eloï, Eloï, lama sabachthani?» – ce qui signifie: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?
Jean 19:28
J’ai soif.
Jean 19:30
Tout est accompli.
Luc 23:46
Père, je remets mon esprit entre tes mains

Luc 23
39 L’un des malfaiteurs crucifiés avec lui l’insultait en disant: «Si tu es le Messie, sauve-toi toi-même, et nous avec toi!» 40 Mais l’autre le reprenait et disait: «N’as-tu aucune crainte de Dieu, toi qui subis la même condamnation? 41 Pour nous, ce n’est que justice, puisque nous recevons ce qu’ont mérité nos actes, mais celui-ci n’a rien fait de mal.» 42 Et il dit à Jésus: «[Seigneur,] souviens-toi de moi quand tu viendras régner.» 43 Jésus lui répondit: «Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.»44 C’était déjà presque midi, et il y eut des ténèbres sur tout le pays jusqu’à trois heures de l’après-midi. 45 Le soleil s’obscurcit et le voile du temple se déchira par le milieu. 46 Jésus s’écria d’une voix forte: «Père, je remets mon esprit entre tes mains[b].» Après avoir dit ces paroles, il expira.

Jean 19
25 Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère, la sœur de sa mère, Marie la femme de Clopas et Marie de Magdala. 26 Jésus vit sa mère et, près d’elle, le disciple qu’il aimait. Il dit à sa mère: «Femme, voici ton fils.» 27 Puis il dit au disciple: «Voici ta mère.» Dès ce moment-là, le disciple la prit chez lui.

Romains 3:23
23 tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, 24 et ils sont gratuitement déclarés justes par sa grâce, par le moyen de la libération qui se trouve en Jésus-Christ. 25 C’est lui que Dieu a destiné à être par son sang une victime expiatoire[c] pour ceux qui croiraient. Il démontre ainsi sa justice, puisqu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, à l’époque de sa patience. 26 Il la démontre dans le temps présent de manière à être juste tout en déclarant juste celui qui a la foi en Jésus.