Cet enseignement conclue la série « L’Eternel est mon berger » de Ps Bola Ogedengbe. Le pasteur Bola parcourt tous les versets de ce psaume et donne le sens caché derrière les images que soulève la relation entre le berger et ses brebis. Elle rappelle que David, avant de devenir roi d’Israël, était un berger qui passait sa vie avec ses brebis. C’est donc quelqu’un qui maîtrise les responsabilités d’un berger et les habitudes des brebis. Le berger vit avec les brebis, il est celui qui guide, qui donne à manger, qui éloigne le danger, et va chercher la brebis égarée. Il consacre tout son temps à ses brebis. Ainsi, quelles que soient les circonstances de notre vie, quels que soient les besoins qui sont les nôtres, nous devons marcher dans l’assurance que Jésus-Christ, le bon berger, est là et qu’Il pourvoit à tous égards. Il vient avec puissance pour nous protéger, mais aussi pour nous procurer l’affection, l’amour et pour nous conduire (Ésaïe 40 : 10). Dans la déclaration de David : « Je ne manquerai de rien », il y a deux aspects importants qu’il faut souligner. Premièrement, nous devons garder en mémoire que la provision de Dieu couvre tous les domaines de nos vies, deuxièmement vivre dans le contentement nous évite de tomber dans la convoitise, la jalousie ou l’envie. Nous devons apprendre à développer notre foi dans ce Dieu qui pourvoit. L’agitation, l’inquiétude, le stress, les tempêtes émotionnelles ne viennent pas de Dieu. La présence de Dieu c’est le lieu de la paix, nous devons passer du temps dans Sa présence, nous reposer dans Sa présence, nous nourrir de Sa parole. C’est à ce prix que nous pourrons jouir des ”verts pâturages” et des ”eaux paisibles”.

Puisque nous avons tendance à nous éloigner des sentiers de la justice, le psaume 23 souligne aussi le fait que Dieu est Celui qui nous y conduit. Il nous ramène de notre errance et nous restaure. L’errance peut être causée par l’éloignement de l’intimité avec Dieu, l’éloignement de la Parole de Dieu. À ceci, viennent souvent s’ajouter les soucis de ce monde qui vont davantage creuser le fossé entre nous et la volonté de Dieu. Il arrive parfois que nous soyons déstabilisés, telle une brebis qui s’est jetée par terre et n’arrive pas à se relever. Dans ces situations où nous sommes mentalement, émotionnellement, physiquement ou financièrement anéantis, dirigeons-nous vers notre berger, c’est lui qui a le pouvoir de nous restaurer et nous conduire dans le repos. Il n’y a aucune difficulté, aucune tentation, que nous ne pouvons vaincre avec le Saint-Esprit. C’est la raison pour laquelle nous l’avons reçu, Jésus savait que nous aurions besoin du Saint-Esprit pour surmonter et déplacer les montagnes dans nos vies.

Les différentes expériences de la vie de David lui ont permis de comprendre que l’être humain, à un moment donné de sa vie, va expérimenter des événements très difficiles (des trahisons, des calomnies, du déshonneur, des persécutions), parfois, il aura même l’impression de perdre la vie et sera envahi de désespoir. Et, l’expérience de David nous apprend que même dans les moments les plus difficiles, même dans les situations les plus complexes, même si nous sentons que la détresse veut nous envahir, même si nous ne savons pas vers quel être humain nous tourner pour trouver la solution, David dit : «Je ne craindrais aucun mal».

Bénissez quelqu'un,

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter

Lieux et horaires prière et culte

Tous les samedis et dimanches, 9h-12h;
24, Place Denfert Rochereau, PARIS 14e. Tel. 0781695558

Cliquez ci-dessous pour voir notre prochain événement.