Il restaure mon âme

Le psaume 23 est une révélation extraordinaire de la nature de Dieu. Dieu connaît intimement Ses brebis. David déclare « Il restaure mon âme », en d’autres termes, il me ramène de mon errance. En dépit de tout le bien-être que le berger procure à ses brebis, il peut y arriver que l’une d’entre celles-ci s’égare. Le berger va la ramener de son égarement et va la restaurer. Le parallèle entre la brebis et le chrétien demeure vrai. Il y a beaucoup de chrétiens qui s’égarent. Il y a comme des montagnes russes dans notre vie chrétienne : à un moment, nous sommes en feu pour le Seigneur et pour une raison ou pour une autre, il arrive un moment où le feu réduit d’intensité ou s’éteint complètement avec pour conséquence l’errance.

Ainsi, l’errance peut être causée par l’éloignement de l’intimité avec Dieu, l’éloignement de la Parole de Dieu. À ceci, viennent souvent s’ajouter les soucis de ce monde qui vont davantage creuser le fossé entre nous et la volonté de Dieu. Il arrive parfois que nous soyons déstabilisés telle une brebis qui s’est jeté par terre et n’arrive pas à se relever. Dans ces situations où nous sommes mentalement, émotionnellement, physiquement ou financièrement anéantis, dirigeons-nous vers notre berger, c’est lui qui a le pouvoir de nous restaurer et nous conduire dans le repos. La situation extérieure peut ne pas avoir changé, la montagne peut encore être présente ; mais à l’intérieur de nous, quelque chose se passe, un changement s’opère dans nos pensées, dans notre cœur. Ce changement intérieur va induire inéluctablement un changement des challenges extérieurs. Quel que soit l’état où nous sommes Dieu est capable de nous relever. Si nous lui faisons confiance et le laissons agir, alors notre défi d’aujourd’hui sera notre témoignage de demain.

Puisque nous avons tendance à nous éloigner des sentiers de la justice, le psaume 23 souligne aussi le fait que Dieu est Celui qui nous y conduit. Grâce au Saint-Esprit, nous savons quoi faire et comment faire. Laissons-nous conduire. L’Éternel est constamment notre guide (Ésaïe 58 : 11). Les brebis ne savent pas où aller pour trouver des pâturages, ni comment y aller, elles ne sont pas autonomes, elles sont obligées de suivre le berger qui sait où trouver le pâturage. Tout comme les brebis, nous ne sommes pas autonomes, par conséquent, notre manière de prier doit changer : au lieu de dire à Dieu ce que nous voulons faire, nous devons lui demander quoi faire et comment le faire. Notre comportement peut être autodestructeur, mais le Saint-Esprit connaît le chemin : « Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi » (Psaume 32 : 8). Si nous respectons les principes de Dieu, nous verrons les résultats dans nos vies. Retenons bien qu’il n’y a aucune difficulté, aucune tentation, que nous ne pouvons vaincre avec le Saint-Esprit. C’est la raison pour laquelle nous l’avons reçu, Jésus savait que nous aurions besoin du Saint-Esprit pour surmonter et déplacer les montagnes dans nos vies. 

Il est de notre responsabilité d’accepter les standards de Dieu, d’accepter d’être conduit par Dieu, d’accepter qu’Il dirige nos vies comme Il veut. Dieu agit en notre faveur pour notre bien et pour la gloire de Son nom. La gloire de Dieu ne doit pas être concurrente de la nôtre. La conséquence de notre insoumission, c’est la détresse et l’insatisfaction en continu. Nous ne vivons pas pour nous-mêmes, nous vivons pour que le fils de Dieu soit glorifié par nos vies. Dieu veut nous regarder et voir des personnes dont la vie correspond à Sa volonté. La vie en Dieu est surnaturelle, nous avons un berger qui nous invite à vivre la paix, la joie et l’amour au milieu des tourments de notre monde. Notre berger nous garantit le repos ainsi qu’une vie merveilleuse. Nous ne devons pas accepter quelque chose de moins. Pour tout enfant de Dieu qui ne vit pas glorieusement le pasteur Bola invite à faire cette prière : « Père où est-ce que je me suis trompé ? Où est-ce que j’ai lâché ta main ? Où est-ce que j’ai pris le chemin de l’errance ? Je veux que tu me ramènes dans la paix, dans le repos, dans la joie. Quels sont tes principes que j’ai violés ? Ramène-moi Seigneur. Je reçois la restauration totale, absolu et complète au nom de Jésus-Christ ». 

Bénissez quelqu'un,

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter

Lieux et horaires prière et culte

Tous les samedis et dimanches, 9h-12h;
24, Place Denfert Rochereau, PARIS 14e. Tel. 0781695558

Cliquez ci-dessous pour voir notre prochain événement.