Dieu a fait de grandes choses lors du week-end de guérison et l’une d’entre elles est la guérison puissante de Didier. En effet, il raconte dans ce témoignage vidéo comment, suite à une parole de connaissance, Dieu l’a guéri d’une douleur insupportable qu’il avait depuis quelques années au niveau du dos. Regardez et recevez vous aussi votre guérison !

Découvrez d’autres témoignages de guérisons.

Partagez ce témoignage
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Témoignage: Guéri d’une douleur terrible et insupportable au dos.

Révélation d’Abba House en rêve .

J’ai connu l’église par la sœur Christelle ici présente. C’est par une révélation qu’elle est venue ici. 

Douleur insupportable au dos. Didier décide lui aussi de venir à Abba House.

Quand j’ai vu ce que Dieu a fait pour elle,  je me suis dit : « Je viendrais aussi. » 

Et le Samedi d’avant, pas hier, le Pasteur a dit : « Il y a quelqu’un ici qui a mal au dos. »

Ma femme sait ô combien, j’avais mal au dos puisque trois jours avant je lui avais dit : « Chérie, tu sais, je n’en peux plus avec mon dos, il est cassé et je voudrais que tu prennes une boule de pétanque et tu mettes où j’ai mal en l’enfonçant pour faire disparaître le mal. » 

Tellement j’avais mal.

Elle m’a dit « Ah ouais ? »

Elle m’a dit : «  C’est où ? » 

Je lui ai répondu : « C’est au bas de l’omoplate. » 

Elle a passé sa main, elle a glissé et j’ai ressenti quelque chose. 

Elle m’a aussi dit : « Mais, c’est quoi que t’as là ?»

 

J’ai répondu : « Je ne sais pas. C’est la première fois que je ressens ça »

Réaction de Didier suite à la parole de connaissance.

Et quand pasteur a dit : « Il y a quelqu’un ici qui a mal au dos. »  

À ma place, Christelle, elle savait déjà, elle m’a regardé et elle m’a dit : « ça c’est pour toi. »

J’ai fait : « Um, hum parce que je suis un peu…. »

Je me suis dit : « Seigneur, il semblerait que ce soit pour moi ça. »

Après une demi-heure parce qu’il y avait aussi d’autres personnes qui avaient mal au dos, le Pasteur a insisté : « Il y a quelqu’un ici qui a une grosse douleur, venez devant. » 

Plusieurs  personnes ce sont avancées parmi lesquelles moi. 

La prière.

Et elle a dit : « Je ne vais pas prier en Français, je vais prier en Anglais. »

Je ne comprends pas l’Anglais,  néanmoins je suis allé à l’avant. Quand elle a dit qu’elle allait prier en Anglais, j’étais un peu déçu.

Et quand elle a commencé à prier « En vérité, béni soit l’Éternel Alléluia ! Au niveau là où j’avais le mal, ça a bougé, ça a fait pouf, pouf, au moment…. Le point précis ! »

Et puis, j’ai dit : « Mais Seigneur qu’est-ce que c’est que ça ? » Parce que je ne m’y attendais pas et j’ai dit : « Waouh ! »

Sceptique Didier refuse de témoigner. 

Et j’ai dit ça à Christelle. Elle m’a dit : «  Il faut donner le témoignage. »  

J’ai dit : « Ah non, non, tu es malade ! Au cas où…. Je ne veux pas donner de témoignage.» Je suis rentré à la maison, je n’ai rien dit à mon épouse. Je suis resté coït.

Didier  fait un rêve le soir même.

Et j’ai fait un rêve : Je portais quelqu’un sur mon dos, et cette personne me dirigeait : « Descends là, vas là.»

Je descendais et j’avais du mal à marcher. Cette personne a enlevé ses vieilles baskets et m’a dit : « Mets ça à tes pieds ce sera mieux pour …. »

J’ai mis les baskets et effectivement c’était mieux. Je me suis dit : « Mais, pourquoi je porte cette personne, je ne comprends pas… Pourquoi je suis guidé comme ça ? »

Didier témoigne le dimanche suivant. 

Et Puis j’ai dit : « Seigneur, je ne vais pas cacher ce témoignage. Tu me montres que je suis délivré et que cet esprit veut rentrer à nouveau. »

Je ne voulais pas donner le témoignage tout de suite là, mais quand vous avez dit : « La personne est cachée, venez. »

Je me suis permis de venir et de raconter ça et que j’ai été délivré de ce mal. 

Vraiment, c’était pénible parce que je sentais comme s’il y avait…. 

J’ai dit ça à mon femme, comme si c’était 150 à 200 kilos qu’on mettait sur moi et pour me sentir mieux, je devais me courber. Et aujourd’hui, j’arrive à me redresser.

Je bénis le Seigneur !

Pasteur prie pour Didier en Français !

Une autre chose très rapidement… 

C’était deux minutes de témoignage.  Je suis désolé Pasteur, je suis désolé les membres, mais …. .

Pasteur en priant pour moi a tenu mes deux mains. J’avais demandé deux choses au Seigneur.  Béni soit l’Éternel ! Deux choses ! Intérieurement j’avais demandé ça. 

Et elle est venue et je crois qu’elle a éteint son micro, puis elle a prié. Et les deux choses que j’ai demandées au Seigneur, ce sont les deux choses pour lesquelles elle a prié. Elle a demandé pour moi. Je bénis Dieu. Je ne veux pas dire ces choses. Non ! 

Mais gloire à Dieu ! C’était précis. 

Béni soit l’Éternel.

Notre prochain événement :