Dans l’enseignement de la semaine dernière, le pasteur Bola a donné les caractéristiques d’une vision qui vient de Dieu et la puissance qui s’en dégage. Dans l’enseignement d’aujourd’hui, elle fait une étude de cas. Elle examine le parcours de vie de l’Apôtre Paul pour démontrer concrètement comment se matérialise la vision de Dieu dans la vie de Ses enfants. Lorsque Dieu nous parle et qu’Il nous confit une vision, nous pouvons facilement tomber dans le piège de se dire que tout sera facile, le chemin pour accomplir ce projet divin sera sans embûches, nous n’aurons à endurer aucune souffrance, aucun désagrément. Penser ainsi, est-il vraiment en accord avec la Parole de Dieu ? Être conduit par le Saint-Esprit et se mettre en action pour accomplir la vision de Dieu, signifie-t-il que nous ne connaîtrons pas de complications, de difficultés ou de supplices ?


Pasteur Bola détaille la vie de l’Apôtre Paul dans ce message dès le moment de sa conversion et illustre là le fait que la vision de Dieu est totalement opposée à la vie que nous menons, à la représentation que nous nous faisons de nous-mêmes. Lorsqu’il a eu cette rencontre exceptionnelle avec Jésus sur le chemin de Damas, le Seigneur lui a donné pour mission d’aller vers les païens leur ouvrir les yeux :

« Je t’ai choisi du milieu de ce peuple et des non-Juifs, vers qui je t’envoie. Je t’envoie leur ouvrir les yeux pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et une part d’héritage avec les saints », Actes 26 : 17-18.

Dieu ne force personne, une fois que nous connaissons la vision, c’est à nous de dire « oui », de nous laisser préparer et de nous lever pour poser des actes concrets afin de l’accomplir en suivant les instructions du Saint-Esprit. Paul a dit « OUI » au Seigneur :

« C’est pourquoi, roi Agrippa, je n’ai pas résisté à la vision céleste. Aux habitants de Damas d’abord, puis à ceux de Jérusalem, dans toute la Judée et aux non-Juifs, j’ai annoncé qu’ils devaient se repentir et se tourner vers Dieu en adoptant une manière d’agir qui confirme leur changement d’attitude », Actes 26 : 19-20.

L’ Apôtre Paul s’est laissé préparer durant longtemps et ce n’est qu’au moment où Barnabas est allé le chercher pour le ramener à Antioche qu’il a accompli les voyages missionnaires que nous lui connaissons. Il a eu une vie active pour le Seigneur, nous enseignant ainsi que la vision que Dieu a pour nous s’accomplit lorsque nous sommes actifs.

Il ne s’agit pas d’écouter ses sentiments, ses émotions ou les avis des uns et des autres, mais de s’attacher à faire ce que Dieu dit. Nous devons avancer même quand ce n’est pas évident. Paul a été chassé dans des villes où il est allé prêcher, il a été lapidé, il a connu des travaux pénibles, il a été dénudé, battu et mis en prison, il a connu des complots contre sa personne, il a été privé de sommeil, de nombreuses fois il a été en danger de mort ; mais dans toute cette spirale d’afflictions, il n’a pas jugé bon de se retirer du plan de Dieu. Il était consumé par la mission de Dieu, il ne mettait ni ses besoins, ni ses sentiments en avant. Il a fait tous les sacrifices imaginables pour accomplir la vision que Dieu lui avait donnée. 

Au terme de ce message, nous comprenons qu’il n’y a pas de victoire sans affliction. Nous avons besoin de détermination et d’entêtement qui vont nous amener à démolir tous obstacles à l’accomplissement de la vision de Dieu. Pour l’apôtre Paul, la souffrance était nécessaire avant la victoire :

« J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée », 2 Timothée : 7-8.

Bien-aimés, c’est une invitation à changer de mentalité que Paul met en lumière. Ses souffrances ne sont pas la défaite, mais la victoire parce que sa vie a accompli l’objectif de Dieu. Chaque fois que vous poursuivez l’accomplissement de la vision du Seigneur et que c’est épuisant, ne rouspétez pas, ne vous lamentez pas, au contraire, réjouissez-vous. Gagner en Christ c’est se donner totalement et complètement.

Bénissez quelqu'un,

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Abonnez-vous à notre newsletter, et soyez les premiers au courant de nos prochains événements ! 

Lieux et horaires prière et culte

Tous les samedis et dimanches, 9h-12h;
24, Place Denfert Rochereau, PARIS 14e.
Tel. 0781695558

Cliquez ci-dessous pour voir notre prochain événement.