Devenir un vrai partenaire dans l’église (3)

Aujourd’hui, nous continuons à voir qu’est-ce qu’un partenaire dans l’église ? 

Comment être un véritable partenaire dans l’église locale ?

 Quelles caractéristiques devons-nous avoir pour être qualifié de partenaire selon Dieu ?

– Le pasteur Bola Ogedengbe souligne premièrement qu’un partenaire dans l’église est conscient que Jésus nous a sauvés avec excellence.

 Servir sans excellence, c’est mépriser l’œuvre de Dieu, car notre manière de faire reflète ce que nous pensons réellement de Dieu. Il y a une exigence de qualité dans le service que nous offrons au Seigneur.

– Le partenaire est loyal, fidèle, il protège son église locale. 

Quand on sème, on moissonne. Aussi faut-il semer la loyauté et la fidélité si nous espérons en moissonner dans nos propres vies. Jésus veut des gens qui vont se tenir pour Lui avec loyauté et fidélité dans notre génération.

– Dans Hébreux 13:17, la Parole de Dieu dit : “obéissez à vos conducteurs et soumettez-vous à eux“. C’est en toute circonstance que nous devons obéir à nos conducteurs. Nous n’obéissons pas seulement pour des choses spirituelles, mais pour tout ce qui concerne l’organisation de l’église, la marche de l’œuvre de Dieu. 

Il n’y a pas que la prédication qui fait avancer l’œuvre, mais tout ce qui concerne la maison de Dieu. Avoir de l’estime pour les responsables dans l’église fait partie des obligations d’un partenaire.

– Un partenaire a une bonne attitude et de l’estime pour ses responsables (1 Thessaloniciens 5:13). Le devoir d’aimer son pasteur lui incombe.

Hébreux 13:17 nous enseigne que nos conducteurs veillent sur nos âmes et ils pourront ainsi le faire avec joie et non en soupirant, ce qui ne nous serait d’aucun avantage. Ainsi, désobéir et contrarier un serviteur de Dieu affectent nos propres intérêts en produisant des effets négatifs pour notre vie.

Ne manquez surtout pas notre prochain événement!

– un partenaire protège son leader. Il ne contribue pas à détruire sa réputation. Il enlève les charges qui empêchent à son pasteur de se consacrer à la prière et à la parole. Un berger qui est blessé ne peut pas guérir ou soigner les brebis. 

Au lieu de se constituer en problème, le partenaire s’allie à son berger, coopère avec lui et prie pour lui.

La responsabilité d’un serviteur de Dieu est de former les brebis pour qu’elles aussi servent Dieu en tant que disciples. Plusieurs autres caractéristiques d’un partenaire sont évoquées dans ce message pour notre édification. 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez ce coffret en cadeau!